Mise en valeur du patrimoine

  1. Parcours de visite historique de la Bastide
  2. Aménagement des Promenades
  3. Restauration et mise en lumière de l'ancienne église des Augustins
  4. Restauration de la chapelle Notre Dame de la Croix

Parcours de visite historique de la Bastide

Le départ du parcours de la visite historique de la bastide de Marciac est situé dans le hall d'accueil de la Mairie: la table numérique vous indiquera les différents points du village à ne pas manquer. Les 3 premiers panneaux représentent la naissance de Marciac en 1298, l'acte de paréage dont le texte est reproduit sur la place, et la maison du roi, Philippe Le Bel, l'un des fondateurs de Marciac.

Le parcours est agrémenté par 18 panneaux destinés à informer le visiteur sur l'histoire de la bastide, sa configuration et ses sites incontournables: ils vous permettrons de découvrir le Marciac d'aujourd'hui et d'imaginer ce que fut autrefois la bastide.

voir le plan du parcours de visite de la bastide

Le parcours de visite numérique et interactif vous invite à la découverte du cloître disparu au son des murmures du jazz.
Laissez-vous guider depuis la place de l’hôtel de ville par un parcours de visite interactif qui vous conduira jusqu’au site des Augustins : Pénétrez dans le hall d’accueil de la mairie pour écouter le réverbère à histoires vous conter, sous forme de film d’animation : « la bastide amoureuse du jazz », poursuivez votre déambulation par la salle du rez-de-chaussée de l’Office du Tourisme un deuxième film d’animation intitulé : « la liberté amoureuse du jazz » puis terminer votre visite par la découverte en toute quiétude du fabuleux et poétique site des Augustins.

Aménagement des Promenades

Le projet de réhabilitation des Promenades de la Bastide doit permettre la conception d’un espace de circulation et d’agrément dont la finalité sera de :

  1. Favoriser la mobilité douce par la conception d’une voie de circulation mixte
  2. Rendre accessible ces voies de circulation afin de permettre aux personnes à mobilité réduite d’y circuler et de profiter de cet espace aménagé.

Restauration et mise en lumière de l'ancienne église des Augustins

Restauration de la façade de l’ancienne église des Augustins, réfection complète de la place du Chevalier d’Antras et de la rue Joseph Abeilhé.

Marciac a la chance de disposer de trois monuments répertoriés à l’inventaire des Monuments Historiques, les uns classés (église Notre-Dame de l’Assomption ; clocher de l’église de l’ancien couvent des Augustins) et le dernier inscrit (façade de l’église de l’ancien couvent des Augustins).

Notre collectivité se devait de poursuivre leur réhabilitation, à commencer par la façade de l’ancienne église du couvent des Augustins où se situe aujourd’hui l’entrée de notre salle des fêtes.

En lien avec l’aménagement de la place du Chevalier d’Antras, le projet permet à ce monument de retrouver sa forme originelle, de reprendre les parties les plus détériorées, de le protéger des nouvelles dégradations et d’offrir au visiteur un regard nouveau sur ce site d’une grande qualité patrimoniale.

Cet espace public devient le cœur du Grand Site de Marciac et un lieu emblématique de notre bastide. Par ailleurs, un éclairage adapté permet de mettre en valeur sa façade, ainsi que son clocher, dès la tombée de la nuit.

En décembre 2015, la place a fait l’objet de sondages archéologiques, prescrits par le Préfet de Région en raison de l’intérêt patrimonial du site.
Dans le cadre de ces sondages, la municipalité a été conduite à s’attacher la participation d’une équipe d’archéologues, pour assurer le suivi de chantier.
La mission qui leur a été confiée était de veiller au respect des prescriptions de l’État en termes de protection des vestiges archéologiques existants, et de prélever des éléments témoignant d’une occupation humaine passée.
Le rapport de l’INRAP (Institut National d’Archéologie Préventive) atteste une présence humaine dès le Moyen-Âge sur le site qui se caractériserait par des vestiges de bâtiments d’artisans.

Restauration de la chapelle Notre Dame de la Croix

La sacristie Est de la Chapelle Notre-Dame de la Croix a fait l’objet d’un projet original de restauration, en partenariat avec l’association Energie M4.

Subventionné à 30% par l’État et 10% par la Région Midi-Pyrénées, son montant s’est élevé à 27 277 € hors taxes.

Cette opération de réhabilitation a permis, d’une part, de transformer la sacristie en espace d’exposition et, d’autre part, de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes demandeurs d’emploi grâce aux entreprises retenues qui ont employé, à hauteur d’au moins 50 % du temps de travail nécessaire à ce projet, des adhérents de cette association. Les travaux sont aujourd’hui achevés.

La commune de Marciac envisage d’entreprendre la restauration de la grille en fer forgé de l’église Notre-Dame.


Conditions générales - Mentions légales