Restauration et mise en lumière de l’ancienne église des Augustins

23/03/2017
Restauration et mise en lumière de l’ancienne église des Augustins

Restauration de la façade de l’ancienne église des Augustins, réfection complète de la place du Chevalier d’Antras et de la rue Joseph Abeilhé.

Marciac a la chance de disposer de trois monuments répertoriés à l’inventaire des Monuments Historiques, les uns classés (église Notre-Dame de l’Assomption ; clocher de l’église de l’ancien couvent des Augustins) et le dernier inscrit (façade de l’église de l’ancien couvent des Augustins).

Notre collectivité se devait de poursuivre leur réhabilitation, à commencer par la façade de l’ancienne église du couvent des Augustins où se situe aujourd’hui l’entrée de notre salle des fêtes.

En lien avec l’aménagement de la place du Chevalier d’Antras, le projet permet à ce monument de retrouver sa forme originelle, de reprendre les parties les plus détériorées, de le protéger des nouvelles dégradations et d’offrir au visiteur un regard nouveau sur ce site d’une grande qualité patrimoniale.

Cet espace public devient le coeur du Grand Site de Marciac et un lieu emblématique de notre bastide. Par ailleurs, un éclairage adapté permet de mettre en valeur sa façade, ainsi que son clocher, dès la tombée de la nuit.

En décembre 2015, la place a fait l’objet de sondages archéologiques, prescrits par le Préfet de Région en raison de l’intérêt patrimonial du site.
Dans le cadre de ces sondages, la municipalité a été conduite à s’attacher la participation d’une équipe d’archéologues, pour assurer le suivi de chantier.
La mission qui leur a été confiée était de veiller au respect des prescriptions de l’Etat en termes de protection des vestiges archéologiques existants, et de prélever des éléments témoignant d’une occupation humaine passée.
Le rapport de l’INRAP (Institut National d’Archéologie Préventive) atteste une présence humaine dès le Moyen-Âge sur le site qui se caractériserait par des vestiges de bâtiments d’artisans.