Marciac, Samedi 03 Décembre 2022, 7 °C , Nuageux

Influenza aviaire

15/11/2022
Influenza aviaire

A la date du 8 novembre, 49 foyers en élevage sont confirmés en FRance. Les cas en basse-cour et dans la faune sauvage sont également nombreux et en augmentation.

Dans un contexte marqué par une persistance inédite du virus dans l'environnement et une forte activité migratoire d'oiseaux sauvages, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles.

Il s'agit donc de renforcer la vigilance et de veiller à l'application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d'entrer dans les élevages et éviter sa diffusion entre élevages. Les mêmes recommandations s'adressent aux particuliers détenteurs d'oiseaux de basse-cour et d'ornement.

Les règles à appliquer, à partir du 11 novembre, sont, notamment les suivantes :

a) Sur tout le territoire :

- mise à l'abri ou claustration des oiseaux :

Dans les élevages commerciaux, cela inclut une mise à l’abri des oiseaux, de l’alimentation et de l’abreuvement. Les entrées et les sorties des lots de volailles sont télédéclarées dans un délai maximal de 48 heures après le mouvement (au lieu de 7 jours).

Chez les détenteurs non-commerciaux (basses-cours…), les oiseaux sont tenus enfermés dans les bâtiments ou protégés par des filets cf guide basses cours en PJ)

Surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux;

Les rassemblements d’oiseaux sont interdits.

Pour la chasse, l’usage des appelants et le lâcher de gibiers sont beaucoup plus restreints. Le lâcher de gibier avec des anatidés (canards…) est interdit.

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers